Le raid de Doolittle renforça les japonais dans leur conviction qu'il leur faut détruire la flotte américaine. L'amiral Yamamoto établit un plan qui conduisant à attaquer Midway pense forcer les américains à contrer leur attaque avec toute leur flotte. A ce jour, l'US Navy ne dispose plus que de 3 PA: le “Yorktown” qui fut réparé à la hâte, le “Hornet” et “l'Enterprise” tous en route vers Midway…

Mission 6: Code "AF"

04 Juin 1942

Heure: 07h30

Contre-Amiral Fletcher:

Bonjour Messieurs. Le 20 Mai 1942, un message de l'amiral Yamamoto a été intercepté. Il s'agirait d'une attaque prévue pour le 03 Juin concernant une cible désignée par les lettres “AF” dont nous ne connaissons pas avec exactitude le lieu.

Nous avons donc diffusés tout azimut une série de fausses informations codées dont nous savons avec certitude que les japonais ont la clef. L'une d'entre-elle faisait prétendre que la station d'épuration d'eau de Midway était tombée en panne.

Le lendemain, nous avons interceptés un message japonais indiquant que “AF” avait des ennuis avec sa station d'épuration et que plusieurs navires avec des ressources en eau partaient rejoindre leur flotte…

Votre mission consiste à rejoindre l'île le plus rapidement possible ! Je ne veux pas de nav de croisière Messieurs, nous sommes en guerre ! Faites moi chauffer ces foutus Pratt & Whitney afin d'arriver le plus rapidement possible.

Nous sommes à 75 nm de Midway et d'après nos sources la 1er vague d'attaque se trouve à 54 nm venant d'un 310° altitude 11 000 ft. Ne vous éloignez pas trop de l'île car une 2nde vague arrivant du même cap composée essentiellement de bombardiers en piqué est annoncée par nos Buffalos. Vous devrez vous poser sur Midway une fois votre mission terminée.

Bonne chance.

Appareils disponibles: 20 F4F-4

Rapports des pilotes

AV_Warpig

Dispo et position: Burger 2 (Riri, Warpig, 2Pattes, Will)

Statut fin de mission: RTB

Revendications:

  • 1 Val partagé avec Partizan

Récit: J'ai suivi mon leader aussi longtemps que possible, notre groupe ayant la charge d'arriver sur Midway suffisamment haut, vers 15 000 ft, afin de nous occuper d'une éventuelle 2e vague d'ennemis. Après une nav' sans histoire, mais à un rythme soutenu malgré tout, nous arrivons en vue de l'atoll. Les groupes Blue et Poulpe, arrivés un peu avant nous car de plus bas, nous annoncent que de gros panaches de fumée s'échappent de l'île. L'attaque a-t-elle déjà commencé ? Il semblerait bien… Plusieurs Wildcat semblent être aux prises avec l'ennemi, bien plus bas que nous.

Mais Riri ne s'affole pas. Il faut garder la tête froide et ne pas perdre de vue notre objectif : prévenir tout autre assaut sur notre nouvelle base. Pour cela, notre dispo s'écarte au nord-ouest, toujours à 15 000 ft. Quelques minutes plus tard, un avertissement surgit à la radio, émanant de je ne sais plus qui. Je me souviens surtout de ce qu'il disait : des contacts non identifiés montent vers nous. Les choses ne traînent pas… Ce sont des Zero… Sans doute l'escorte de la seconde vague. Riri engage et je tente de lui assurer une couverture visuelle. Hélas, la confusion s'installa rapidement et je perds mon leader de vue. Ce que je distingue parfaitement, en revanche, c'est une saloperie de Zeke qui se place dans mes six. J'annonce mon cap de fuite et pousse sur le manche, tout en enroulant légèrement à droite pour larguer mon poursuivant. Il ne parviendra pas à me suivre… Mais il ma collé une poignée de cartouches dans la tôle… Je m'apprête à reprendre de l'altitude et reprendre le combat… Mais je n'ai plus d'ailerons… MERDE !

J'annonce mon inaptitude au combat et annonce un RTB. Toutefois, j'apprends que la seconde vague de bombardiers s'approche de Midway. Bon, non seulement je n'ai pas envie de me poser sous leurs bombes, mais en plus, qui sait, je peux m'avérer utile en servant d'yeux à mes camarades. Je reste donc en vol… J'entends et vois mes camarades descendre des Val, en décourager d'autres à attaquer… Du beau boulot. Moi, trop bas, j'essaie de cueillir les Val après leur piqué, histoire de ne pas rentrer à vide. J'en vois d'ailleurs un qui fume et part au sud. Il vole droit et dans ma situation, c'est ma seule chance de faire boire la tasse à un Jap'. Tout au pieds, je l'aligne. Je vois les éclats sur sa carlingue avant qu'il ne s'abîme en mer. Partizan, qui avait bien entamé cet appareil avant que j'arrive, et moi nous partageons cette revendication.

L'attaque terminée, je me présente pour me poser sur Midway. Privé de mes ailerons, je serre un peu les fesses… Mais ça passe. Ouf !

AV_Partizan

Dispo et position: Poulpe leader (Partizan, Bed, BigBang, Ralf, Iceman)

Statut fin de mission: RTB

Revendications:

  • 1 Val explosé
  • 1 Val partagé avec Warpig

Récit: Positionné à la gauche du dispositif basse alti (5000 ft) nos 5 appareils se placent à la hauteur du groupe Blue de Pilax. La nav' est toujours sur le même cap, avec quelques corrections pour éviter de se retrouver trop près des Blue. Lorsque Midway apparait enfin nous sommes bien à l’Est de l’atoll. On pousse jusqu’à dépasser les îles. Idéal pour contrer les japs ! Hélas grossière erreur de ma part, j’ai mélangé les indications de cap et c’est par le nord-ouest que les nippons sont annoncés, soit diamétralement opposé à notre position !!!

Après avoir avalé mon intercom, on commence un virage sur l’aile droite et le groupe poulpe file au 310. Juste après avoir dépassé la barrière du lagon les 8 premiers contacts apparaissent… mais put*** qu’ils sont hauts !!! On entend les copains à la radio qui les ont engagés, et les traçantes apparaissent. On vire sur l’aile droite à nouveau et on monte en spiralant. Trop tard on arrivera pas assez vite sur eux. Je vois les 2 premiers val qui ont distancé les chasseurs du groupe Burger. Il ne reste plus qu’à faire un palier, se placer dessous et tenter de les cueillir dans le piqué…C’est parti ! Ils plongent, j’essaie d’anticiper mais ça ne marche pas très bien. De rage je réussis à en faire exploser un a quelques mètres de moi, je vire brusquement sur l’aile droite effaré en traversant la boule de feu. Un second est là. Je l’aligne, tire il fume, je le lâche et spriale sur la gauche en montée, un petit coup d’œil en bas, je vois un parachute puis un F4 qui le termine, au sol j’apprendrais que c’est un Warpig diminué qui a empêché ce vilain de regagner ses pénates.

Après ça je me rends compte que je suis tout seul, le groupe poulpe est là au milieu mais impossible de savoir qui est qui, les blue, et burger sont certainement là aussi, quand aux reds aucune idée. Des appareils partout, un peu de DCA active. Je remonte petit à petit vers le nord ouest de l’atoll au cas où une autre vague se pointerait. Midway flambe de toutes parts. J’arrive à regrouper Bigbang, Ralf et Ice. On est pas formé mais on est dans la même zone aux mêmes altis. Si un zéro se pointe au moins il sera de la fête. Seul Bed est là, du moins à la radio, mais ne nous voit pas.

Plus rien apparemment. On entend les premiers atterros. Riri demande à ce que nous restions un peu en l’air au cas où. Puis petit à petit on perd notre alti et on rentre dans le circuit main gauche. On dirait qu’il y a de la casse. La piste est déjà coupée en 2 par une collision au sol. Je me pose court et dégage vite sur la droite. Les copains me font sauter les écouteurs sur les oreilles en m’hurlant “freines!!! t'as un arbre droit devant !!!” Des petits comiques ! Non seulement il n’y avait pas d’arbre mais en plus le commandant de la base me passe un savon dans son bureau pour avoir laissé trainé mon appareil en dehors d’un box de protection antisouflle… ça commence bien midway !

AV_Erel

Dispo et position: Red 2

Statut fin de mission: RTB

Revendications:

Récit: Les consignes sont claires. Décoller et se magner le train pour arriver à Midway avant les japs! Du coup, nous filons à 180 kts en montant gentiment à 500 pieds/minutes. L'ambiance est studieuse mais calme. Nyv, notre leader, égrenne calmement les paramètres afin que nous restions bien groupés. En vue de l'archipel, un espoir nous envahit. Tout à l'air calme et, si on intercepte les vassaux de l'empereur, on devrait pouvoir s'offir une bonne soirée sur la plage avec les infirm….Merde!!! la radio crépite: IL Y A DES FUMEES PARTOUT!!! ATTAQUE EN COURS. Notre section vire à gauche vers la base. On croise deux contacts en frontale. Rafale, chocs, huile noire qui dégueule sur le pare-brise, moteur qui hoquette. Je plonge en aveugle en demandant de l'aide. Suis engagé, plus d'aileron, puis dégagé (Merci Nyv?). Je pars me poser sur Midway où je finis, après moult rebonds et autres facéties, sur le toit dans le lagon à 10m du bord de la plage qui fait office de bout de piste. Je sors mon dinghy en méditant sur le fameux “posé pas cassé!” En fait, aujourd'hui, n'en déplaise au mécano, je suis content d'être au sol entier!

AV_Lampatex

Dispo et position: Red 4 (Nyv, Erel, Gnou, TeX)

Statut fin de mission: RTB

Revendications:

  • 2 mission kill

Récit: Scramble … ou presque, nous décollons le plus vite possible et nous dirigeons plein gaz vers Midway. Chemin faisant, je réajuste mes sangles pour me préparer au combat que nous allons livrer pour protéger notre île d'un jaunisse aérienne. Je regarde sur notre droite et ne vois pas de contacts suspect.

Aprés environ 15 min de vol, nous commençons a voir le contour de Midway. Nous nous approchons de l'île mais ne voyons rien de suspect. Puis quelques colonnes de fumée apparaissent, pas bon ça. Enfin nous voyons notre base qui a été attaquée, nous avons donc raté la première vague, les japs étaient plus rapides que nous pensions! Nyv annonce voir des contacts et Erel est engagé. Ils partent en piqué pour semer leurs poursuivants. Nyv nous ordonne de rester en altitude au cas ou.

Nous essayons de ne pas les quitter des yeux tout en surveillant le ciel. Soudain j'aperçois plusieurs contacts venant du 310. Ce doit être la seconde vague de bombardiers! J'informe Gnou et je me précipite pour les intercepter. Effectivement je vois des Val par groupes de 4 qui arrivent. Il y aura au moins 4 groupes au total. Je commence à faire des passes sur eux en essayant d'en abattre au moins un. Par deux reprises, je parviens a faire larguer leurs bombes prématurément à deux Val. Puis à force d'user de mes armes, me voilà Winshester.

Je me met donc en position d'observation, au dessus de la mêlée et tente de localiser Gnou que j'ai perdu au cours de mes passes. Peu à peu les choses se calmes et les seuls Jap qui restent tentent de rentrer vers leur flotte, mais je ne pense pas qu'ils aillent loin vu le nombre de F4 qu'ils ont aux fesses. Je me dirige donc vers la base et me pose rapidement pour ne pas embouteiller le trafic. Je gare mon avion dans un abri et part vers le mess qui par bonheur est encore intact.

AV_Iceman

Dispo et position: Poulpe 5 (Partizan, Bed, BigBang, Ralf, Iceman)

Statut fin de mission: Mort

Revendications:

  • Aucune

Récit: Dernier du groupe, nous arrivons à l'est de l'atoll alors que les japs d'après nos informations arrivent par l'ouest. Ne voyant pas de changement de cap de notre leader, je l'informe de cette petite erreur…Nous reprenons un 310° lorsque je vois des tirs beaucoup plus haut devant nous. On monte en spirale en essayant de choper ces Val. Je me place derrière l'un deux et lui envoie quelques pruneaux: son moteur fume légèrement.

Quelques instants plus tard, j'arrive à me placer à nouveau derrière au autre appareil japonais. Celui-ci bascule sur le dos et pique sur notre base, j'adopte la même manoeuvre et tire à plusieurs reprises en espérant le faire exploser mais en vain. Tout devient plus calme, on décide de se poser…Je suis en finale, Bigbang juste devant moi qui vient de se poser roule sur la piste. Posé mais avec une vitesse supérieure mon avion percute le sien…Il s'en tirera indemne, quant à moi c'est fini !

AV_Nyv

Dispo et position: Red leader (Nyv, Erel, Gnou, TeX)

Statut fin de mission: RTB

Revendications:

  • A6M confirmé
  • A6M confirmé
  • D3A1 Val confirmé
  • D3A1 Val en perdition au dessus du lagon (probable)
  • D3A1 Val (endommagé)

Récit:

Partis les derniers, et après une méchante confusion dans les instructions du leader, j'emmène les Red à 12 000 feet (au lieu de 5 000) droit sur Midway. Une plus grande vitesse sol aidant, nous dépassons tout le monde et arrivons les premiers sur place, mais ce n'est que pour mieux constater la désolation qui règne en bas. 2 contacts en rapprochement sur nos 9h, j'oriente illico le groupe face à la menace.. Ca se présente mal, le Head on pour ouvrir un combat c'est pas trop ma préférée.. Identification des hostiles confirmés, 2 A6M, qui, s'ils ne semblent pas m'en vouloir, ne manqueront pas de jeter leur dévolu sur mon n°2 pendant notre croisement. Mis hors de combat dès les premières secondes, je conseille à Erel de plonger tout droit pendant que je m'occupe des indésirables, j'invite Red 3 et 4 à rester là haut pour intercepter le gibier qui nous intéresse. Le premier zero ne tarde pas à aller au tapis. Erel dégagé, c'est maintenant à son tour de me dégager du mien.

Ayant perdu ses ailerons et à en juger l'épaisse colonne de fumée qui le suit, une partie de son moulin, je prends la décision de lui faciliter la tâche en passant juste sous son nez; de cette manière il n'aura plus qu'à ouvrir le feu au moment opportun sans avoir à avorter son approche sur Midway. grand mal m'en as pris, le jap, flairant le coup fourré, change immédiatement de cible et se met à arroser Erel. Le point positif c'est que je me retrouve quasi immédiatement en position de tir, je n'ai plus qu'à aligner l'indésirable qui rejoins bientôt son copain dans le lagon.

Je remonte plein pot à 10 000 feet, pendant ce temps Burger semble à son tour pris à partie par la chasse nippone, sans doute l'avant garde de la 2ème; bientôt Gnou annonce de multiples arrivants sur un 310. Scrutant le ciel vers le nord ouest, j'apercois bientôt 1 box de Val juste au dessus de moi qui fonce droit sur le terrain; puis ce sont 2 autres box côte à côte qui se dessine dans mes 11h, niveau. J'ai rejoins 3 et 4 au moment où ils commencent leurs attaques, juste à temps pour confirmer une victoire du Gnou sur un Val qu'il fait flamber. Remontant la formation de droite, j'aligne mon 1er val qui s'esquive rapidement, se réfugiant un peu plus bas, peut être un mission kill; en tout cas la 1ère étape, à savoir briser la formation, prends forme. je continue sur le n°3 qui lui n'aura pas autant de chance. Gravement touché, je le laisse en perdition au dessus du lagon. Malheureusement la tête de la formation est déjà sur Midway.

Je ne les suis pas dans leur piqué, préférant les ceuillir lors de leur rétablissement, de toute façon au point où on en est… J'en choisit un, et plonge dessus; à ma grande surprise, celui ci à toujours ses bombes ?!! Le nippon aurait il préféré faire demi tour devant l'adversité ? Je l'arrose sans grand succès, Burger leader est sur le coup aussi. N'arrivant pas à concrétiser et redoutant la collision fratricide, je cherche une autre cible: là, 11h bas un petit égaré.. Je plonge, ouvre le feu: à ma grande stupéfaction celui-ci a aussi gardé ses bombes, c'est quoi ce bordel?! Sous mes tirs, il largue rapidement sa verrière qui rebondit dans un fracas sur mon aile droite, son équipage s'éjecte quelques secondes plus tard.

Le reste des bandits est signalé sur un 310, je me lance à leurs trousses. J'accroche rapidement 2 vals qui tentent de fuir, je me rapproche, encore, encore, une courte rafale sors de mes mitrailleuses puis plus rien.. Winchester.. D'autres F4 sont sur le coup, je mets alors le cap sur l'île, pas mécontent de ma journée, et cerise sur le gâteau, Red n'a perdu aucun pilote!

Compte-rendu

Historiquement

L'attaque de Midway était basée sur un plan complexe: faire diversion en attaquant 36 heures plus tôt les îles Aléoutiennes pensant ainsi que la flotte américaine se porterait à leur secours. Les japonais ne savaient pas non plus que les américains possédaient 3 PA au lieu de 2 (ils croyaient le “Yorktown” coulé en Mer de corail) et surtout qu'ils avaient déchiffrés leur code.

A 04h30, Nagumo lança une 1er vague avec la moitié de ses appareils soit une centaine de bombardiers et chasseurs sur Midway. Les appareils américains basés sur l'atoll ripostèrent au prix de très lourdes pertes. Pendant leur retour sur les PA, les appareils japonais furent interceptés par les F4F de la TF 16 et 17.

Entre 4h00 et 5h00, des avions de reconnaissance décollent de part et d’autre. Du côté japonais, un avion décolle avec du retard tandis qu’un autre doit faire demi-tour…Ils ne seront pas remplacés par d'autres…

les_autruches_en_campagne/les_campagnes/pacifique_iceman/mission6.txt · Dernière modification: 2010/01/26 11:11 par av_iceman
chimeric.de = chi`s home Creative Commons License Valid CSS Driven by DokuWiki do yourself a favour and use a real browser - get firefox!! Recent changes RSS feed Valid XHTML 1.0