Mission 11: Sous les bombes

15 Août 1942

Heure: 09h00

Amiral Spruance:

Bonjour Messieurs.

Votre mission pour aujourd'hui consiste à détruire un site d'artillerie Japonais proche d'Henderson Field qui pilonne notre aérodrome. Celui-ci est situé à l'ouest à environ 20 kms.

De plus, différents rapports semblent indiquer que des troupes Japonaises remontant un fleuve grâce à des barques camouflées permettent le réapprovisionnement de leurs troupes en munitions et véhicules…Trouver moi ces barques et ce camp afin de tout détruire.

12 F4F et 8 Dautlness décolleront d'Henderson Field pour attaquer ces différents objectifs. Les F4F devront emporter des bombes pour se joindre avec les SBD au bombardement.

Bonne chance Messieurs.

mission_10_2.jpg

Appareils disponibles: 12 F4F et 8 SBD-3

Rapport des pilotes

AV_Partizan

Dispo et position: Poulpe Leader (Partizan, Bolger, Lampatex, Ralf, Big Bang, Nyv, Vick, Jumper)

Statut fin de mission: RTB Henderson Field.

Revendications:

  • Bombardement base de ravitaillement
  • Straffing camp d'artillerie.

Récit: Alors que nos escorteurs tatent du vilain Betty venu bombarder Henderson Field, mes 8 SBD, chargés de 3 bombes de 227 kg s'éloignent rapidement en direction de l'ouest. Objectif : trouver des barges remontant une rivière, bombarder le camp approvisionné par ces barges, puis traiter l'artillerie qui bombarde Henderson. Bingo, à la 3ème rivière, Big Bang annonce des barges. On remonte en amont, et un quai de déchargement apparait, puis à la source une clairière occupée par un camp. Une DCA se déclenche, et très vite Tex annonce être touché, il engage son piqué le premier, puis je lance l'attaque. Mes 2 bombes incendient le village, mes suivants le rasent. Vick et BigBang annihilient avec Jumper le quai de déchargement. Ralf annonce être engagé, plus au nord de notre position. Le groupe Cheese est informé. Tex, Bigbang, Vick, endommagés partent en RTB. Je pars à la recherche du camp d'artillerie. Poulpe 8 dans mon dos, on essaye de balayer les clairières au sud de la base bombardée. Lors de cette recherche, je vois Nyv engager et détruire un Tony qui astiquait Bolger. On repart en recherche de la colline d'où Henderson Field est bombardé. Peu après le crash de Bolger, Nyv repère enfin les pièces d'artillerie. Il fait une passe et largue ses bombes. Puis c'est la curée sur les pièces d'artillerie et la DCA esseulée. Nyv est malheureusement mouché par elle. Jumper winchester, Gnou vient prêter main forte avec les cheeses. Pecos en F4F fait une passe avec ses bombes, et disparait. Je passe et repasse sans cesse en essayant de détruire au maximum les pièces d'artillerie. Une dernière passe et c'est le retour sur la base qui n'est qu'à une dizaine de kilomètres. Je rentre et constate que nous avons perdu Nyv, Tex et Bolger. Seul Bolger n'a pu donner signe de vie à la radio. Leurs 3 appareils ont été observés depuis Henderson Field. La chasse à l'air d'avoir souffert face à des appareils nippons plus puissants que les zéros.

AV_Iceman

Dispo et position: Cheese 4 (Gnou Leader, Erel 2, Pecos 3)

Statut fin de mission: Mort

Revendications:

  • Aucune

Récit: Une mission plutôt banale dirons nous mais lorsque je mets les gaz, j'entends la sirène ! Je prends à droite comme indiqué par Gnou et me fait engagé presque aussitôt. Je “drag” sur un 150° et j'entends Warpig qui tente de me retrouver mais quelques secondes plus tard salement touché, je percute la cime des arbres…

AV_Warpig

Dispo et position: Toast 3 (Riri, 2Pattes, Warpig, Pilax)

Statut fin de mission: RTB

Revendications:

  • 1 Zeke enflammé au-dessus de l'aérodrome
  • 1 Tony coupé en deux, toujours au-dessus de la base

Récit: Voilà une mission qui s'annonce bien pépère… On embarque quelques bombinettes histoire de dire, mais le gros du boulot sera de tenir la main des SBD qui ont reçu l'ordre de trouver et détruire un camp de ravitaillement et une position d'artillerie. Piece of cake !!

C'est donc totalement décontracté du sphincter que je décolle dans le sillage de mon leader Riri. Mais le sphincter se contracte aussi soudainement que violemment : des sirènes retentissent sur la base. Voilà qu'on nous annonce un raid ennemi en approche. Mon dispo se dirige vers la position estimée des contacts, tandis que les Dauntless partent sur leur objectif. Si ça barde, vaut mieux qu'ils soient loin, de toute manière…

Les voilà. Et on l'a dans l'os… On distingue des bimoteurs nippons (Betty ou Sally)… Mais trop haut, bien trop haut… On sait qu'on ne pourra troubler leur bombardement et on enrage. On ne tergiverse pas trop, cependant, car l'escorte de ces enfoirés profite de son avantage d'altitude pour nous tomber dessus. C'est la panique… Mon ailier Pilax tombe, ainsi que 2Pattes… Nous sommes des Toasts bien grillés… J'entends aussi l'appel à l'aide de Iceman, mais dans la confusion des traçantes, je perds trop vite le contact visuel et apprend qu'il a été descendu… Finalement, les Zeke tombent. J'en descends un, pour ma part, en l'enflammant au-dessus de la base.

Une fois le ciel clair, nous reprenons le cours initial de la mission en tentant de retrouver les SBD, qui ont commencé leur Search&Destroy à l'ouest de l'aérodrome. On n'a même pas le temps d'établir le contact qu'une nouvelle menace nous arrive dessus. Cette fois, c'est un shotai de Ki-61 qui se rue sur nous. Les premiers plombs que j'encaisse sectionnent mes commandes d'ailerons. Bien ma veine, tiens… J'annonce un RTB anticipé, d'autant plus urgent que mon Tony s'est amouraché de moi et me suis à la trace. La dca de Lunga ne sera pas de trop ! S'ensuit une bataille épique au-dessus de la base au cours de laquelle j'essaie de faire mon possible sans ailerons. Sur une de mes rares opportunités, je lâche une grosse rafale sur un des Tony et Gnou m'annonce qu'il est coupé en deux… Yahoooouuuuu !

Une fois les Tony nettoyés, je n'ai plus qu'une envie : poser le cercueil volant dans lequel je suis assis. Une fois sorti de l'habitacle, je peux enfin m'évanouir…

AV_Bolger

Dispo et position: Poulpe 2 (Partizan, Bolger, Lampatex, Ralf, BigBang, Nyv, Vick, Jumper)

Statut fin de mission: mort après un crash.

Revendications:

  • Bombardement base de ravitaillement

Récit: À peine tous les Poulpes en l'air, la tour annonce une attaque imminente de la base par des bombardiers japs. Partizan nous éloigne rapidement de la future bataille de chiens qui s'annonce, et nous partons au dessus du Pacifique. Nous prenons ensuite un cap est, en essayant d'être aussi groupés que possible, ce qui est loin d'être réussi, le sauve-qui-peut après le décollage ayant quelque peu dispersé notre dispositif.

Bref, il y a plusieurs groupes de quelques SBD dans un rayon de quelques kilomètres, qui risquent d'être en difficultés en cas de rencontre fortuite, tout autant que malheureuse, avec la chasse ennemie.

Heureusement, personne ne nous tombe dessus, et c'est BigBang, plus proche des terres que le reste des SBD, qui annonce bientôt voir des barges remonter un cours d'eau en s'enfonçant dans les terres. Voilà l'un des deux objectifs de cette mission. Partizan ordonne alors de rejoindre BigBang, ce qui se fait assez rapidement, et de remonter le cours d'eau jusqu'à la base ennemie.

Nous la trouvons quelques minutes plus tard, à la source de la rivière, au pied d'une falaise imposante, dans une petite clairière. Après un petit tour de reconnaissance au dessus, sans que nous déclenchions les foudres de la DCA nippone, Partizan nous ordonne l'attaque en piqué. C'est à ce moment que ça se corse : dès que la première bombe frappe le camp ennemi, la DCA, qu'on espérait endormie, voire absente, se déchaîne. Et manque de pot pour moi, à force de scruter le ciel alentour, je me bloque un muscle cervical, ce qui m'empêche désormais de tourner la tête sur la gauche (en fait , mon Free-track se met à merder, mais c'est moins poétique…).

Avec ce désavantage, j'engage mon attaque en piqué sur la base ennemie, volets grand ouverts, moteur au ralenti. Mais je n'arrive pas à encadrer proprement l'objectif, et je renonce à larguer sur ma première passe. Je refais une seconde passe, et je largue mes trois bombes sur des barges. Lorsque je remonte, mon mitrailleur m'annonce que mes bombes ont touché à côté des objectifs. Par contre, la DCA, elle, ne m'a pas loupée, et a endommagé mon moteur. J'indique alors à Partizan que je rentre pendant qu'il me reste un peu de puissance.

Sur le retour, je me fais engager par un Jap, qui touche une nouvelle fois mon appareil. Nyv entend mon appel à l'aide, et me débarrasse rapidement du bandit avec son SBD.

Malheureusement, mon moteur faiblit de plus en plus, et cale bientôt. J'ai alors la base de Lunga en visuel, dans mes 11 heures. Mais il me reste une grosse colline à passer. Sentant que je ne vais pas y arriver, j'aperçois une grande prairie au sommet de cette colline. Je vais tenter un atterrissage de secours, il devrait y avoir assez de place. Mais, merde, c'est quoi, là, sur cette colline ? Ça nous tire dessus !

J'annonce alors à tout le monde avoir découvert notre premier objectif : la batterie de canons qui bombarde depuis quelques heures notre aérodrome. Je donne à peu près la position de cette batterie, juste avant de me crasher dans les arbres, après avoir eu la très mauvaise idée de mettre trois crans de volets pour atterrir, alors que j'étais en limite de portance. Résultat : les deux occupants de mon avion meurent dans le choc avec la cime des arbres.

Seule consolation : la fumée de mon épave balise à peu près le camp japonais de canons, et permet ensuite au reste des SBD encore en état d'intervenir, de finir le boulot.

Compte-rendu

Historiquement

L'aérodrome de Lungga fut rebaptisé Henderson Field par les Marines, en l'honneur d'un pilote qui s'était sacrifié avec son avion pour arrêter les Japonais à Midway.

les_autruches_en_campagne/les_campagnes/pacifique_iceman/mission11.txt · Dernière modification: 2009/12/10 09:49 par av_iceman
chimeric.de = chi`s home Creative Commons License Valid CSS Driven by DokuWiki do yourself a favour and use a real browser - get firefox!! Recent changes RSS feed Valid XHTML 1.0