Mission 17: Adieu a Nezhin

Note historique pour cette fin de « campagne virtuelle » Deux choses importantes sont à retenir : L’ennemi s’est considérablement renforcé, notamment grâce a l’apport de l’aide américaine par le biais de la loi prêt bail. Cet apport de matériel va contribuer à renverser le cours de la guerre sur le front Russe.

La seconde est que la réussite du pont aérien de Nezhin a conforté le Führer dans son opinion qu’il s’agit là d’une solution viable lorsque des troupes sont encerclées, mais c’est sans compter sur les pertes en hommes et en matériel que cela a causé dans la Luftwaffe ainsi que l’utilisation d’importants moyens ne pouvant pas servir ailleurs. Une quantité absolument effarante d’appareils de transport ont étés perdus, soit abattus par l’ennemi, soit détruits a l’atterrissage sur les pistes défoncées de la poche, sans compter les nombreux pilotes de valeur qui ont étés tués, blessés accidentés ou capturés. Pour ravitailler 100.000 hommes, la marge de manœuvre a été très faible. Les quantités nécessaires d’approvisionnements ont toujours étés très inférieures a ce qui était demandé, alors imaginons qu’un jour une situation équivalente se produise avec une plus grande armée à ravitailler, la situation sera absolument ingérable, hélas le Führer n’en semble pas conscient. Il pourrait en résulter un désastre. (Stalingrad le montrera …)

La situation évolue comme nous l’avons supposé. Aujourd’hui nos dernières troupes de la poche de Nezhin ont pu se replier dans nos lignes, plus des 80% des 100000 hommes composant initialement la poche sont sauvés, la base encore entre nos mains est sous la pression de multiples attaques Soviétiques, nous devrons l’abandonner.

Votre dernière mission avant un repos mérité sera de rapatrier des éléments des derniers défenseurs de la base de Nehzin. Votre repos annoncé de 3 semaines pourraient être réduit, profitez en bien. Ce soir des appareils vous ramèneront en Allemagne.

La base de Nehzin est dans un sale état, de nombreuses infrastructures sont détruites, elle est remplie de carcasse d’appareils et d’équipements et de restes d’approvisionnements, attention lors du roulage sur les parkings.

Dans la journée 2 Jagdguppe doivent quitter le secteur pour renforcer un secteur plus Nord. Cela fait depuis plusieurs jours que ce transfert est discuté, aujourd’hui notre Luftwaffe dans ce secteur ne pourra pas assurer le même niveau de protection aérienne que les jours précédents. Vous devrez profiter de la météo et de sa couverture nuageuse.

Briefing

19 Mai 1942, 17h30 Météo temps fortement couvert, plafond nuageux a 900m.

Emport des appareils de transports par défaut, emport des chasseurs par défaut.

Emport des appareils de transports par défaut, emport des chasseurs par défaut.

Objectifs : Pour les chasseurs, leur mission sera de protéger les appareils de transport et de ramener les derniers chasseurs en état de vol de la base de Nezhin, les autres ne pouvant pas décoller seront détruits.

Les bombardiers décolleront de la base de Belaia-Tserkovii et iront à Nehzin pour rapatrier des éléments des derniers défenseurs.

Les appareils de transports préviendront par radio les chasseurs de Nehzin lors de leur approche, les chasseurs décolleront alors pour assurer la protection rapprochée de ces derniers lors de leur approche, puis jusqu’à leur retour sur Belaia-Tserkovii.

Les appareils de transport devront rester 5 min sur les parkings afin de charger les hommes.

D’autres rotations de rapatriements sont en cours, avec la précipitation, l’urgence d’agir et les attaques subies par la base, les timings sont bousculés, il est probable que vous croiserez un vol de rapatriement. Soyez très vigilants, depuis ce midi la base a été soumise à des tirs intensifs d’artillerie ainsi qu’à un assaut d’Il-2. La pression de la VVS est difficile a contenir, n’hésitez pas à utiliser la couverture nuageuse pour limiter la détection, attention de nombreux observateurs au sol dirigent les chasseurs de la VVS.

Les Staffel du secteur viennent de recevoir un message de félicitation de la LuftFlotte, ne les décevez pas, des décorations vous attendent au retour.

Bon vol, et bonne chance à tous.

Rapports des pilotes

ENTRER ICI VOS RAPPORTS DE MISSION (suivre l'exemple ci-dessous)

AV_2Pattes

Dispo: Engel (3 Bf-109)

Position: Engel leader (n°2 Warpig, n°3 Riri)

Statut de fin de mission: RTB

Récit: Pour économiser l'essence, nous attendons sur la piste, moteur chaud mais coupé, l'appel des bombardiers pour décoller. Soudain, les sirènes de la base retentissent ! Décollage en urgence derrière les Falke (lead Pilax). On repère des contacts au 090° et presque immédiatement trois contacts supplémentaires au 200; le lance mon flight sur ces derniers. Il s'agit clairement de bombardiers ! J'assigne à chacun une cible pour la passe frontale. Je tire une courte rafale avec une forte correction, et ai la chance de faire mouche: le bombardier s'enflamme. En ressource droite, je le vois exploser en l'air: un de moins. Je replonge sur le deuxième que je touche durement au moteur droit qui s'enflamme et s'arrache du bâti; le bombardier plonge vers le sol sur la droite, mais pas le temps de le suivre pour le voir s'écraser. Nous sommes au moins deux sur le troisième, je ne fais que l'endommager légèrement (il perd du carbu), puis je vois l'un des notre le faire fumer noir. On retourne vers la base au régime éco lorsque des Hurri entrent dans la danse. J'en repère une paire que je prends en chasse, Warpig couvrant mes arrières. Alors que je me place pour un tir, Warpig me signale un contact au dessus de mes six, je break immédiatement en chandelle. Il s'agissait en fait de Riri, mais deux précautions valent mieux qu'une ! Warpig descend rapidement un Hurri, et je couvre Riri tandis qu'il dessoude le sien. La bataille n'a durée que 3 minutes, mais nous avons mis une demi douzaine de bombardiers russe au tapis avec leur escorte en prime. Seul perte chez nous: Pilax, dont le moteur a été touché par un mitrailleur russe. Il est contraint à l'éjection. Promu chef des chasseur après le départ de Pilax, j'hésite, puis décide de laisser les deux dernier Falke se poser tandis que j'emmène mon flight rejoindre les bombers. Nous volons depuis 5 min à leur rencontre lorsque que le bomber leader m'annonce d'une voix très calme qu'ils sont engagés au NE de Borispol et qu'ils engagent un cercle défensif. On est encore à au moins 30 km ! Je leur dit de tenir tandis qu'on ouvre l'admission à 1.15 ATA. 4 min plus tard nous sommes sur eux. On prend en chasse les Hurri. Riri et moi tombons sur une paire, Riri part sur l'ailier tandis que je m'installe confortablement dans les 6h du leader. Je lui place successivement deux rafales qui ont du faire mal, et la troisième coupe son fuselage en deux. Riri a eu le sien, et je crois que Warpig en a eu un également. Mais il en reste encore. J'en aperçoit un qui essaye de se cacher dans les nuages et me rapproche à distance de tir. Une rafale mal ajustée rate l'emplanture droite mais touché l'extremité de son plan: le russe part sur la droite en piqué prononcé et s'écrase. Le dernier Hurri est incendié par Riri mais restera encore quelques instants en l'air. Cela fait déjà 2 min que j'ai ordonné au bombers de reprendre la route lorsque nous les rejoignons. Pendant ce temps sur la base, les Falke décollent sur une nouvelle alerte et font face à deux contre 3 hurri. Malheureusement, les russes ont l'avantage de la surprise et de la position et ils descendent les notres. Nezhin nous signale que les Russes reste en attente non loin de notre base et qu'il va falloir nettoyer tout ça. Warpig est presque à court de mun, le le laisse donc en protection rapprochée avec les bombers tandis que Riri et moi fonçons (enfin, en économisant le plus possible le jus !) vers Nezhin. Je demande au bombers de rester en attente au sud de la rivière tandis que nous nous occupons des russes. A 2000m au dessus de la couche, nous les apercevons. Je rate ma première passe et trouve même le moyen d'overshooter, me mettant en danger. Riri est heureusement là et prend la suite. J'engage le deuxième hurri mais tire au moins deux rafales à coté avant de le toucher durement. Marqué, le bandit plonge vers le sol, je ne sais pas s'il a pu s'en sortir. Je donne le feu vert au bombers et annonce à Riri qu'on va aller se poser pour économiser le carbu. S'est ainsi sur le parking nord que nous verrons manoeuvrer les transports, la sécurité du ciel étant assurée seule par Warpig pendant toute la manoeuvre. 15 min plus tard, nous redécollons à la suite des bombers pour l'escorte de retour; il nous reste 225 L. La nav de retour se passe sans histoire (si ce n'est le posé en plein champ de Shane, à court d'essence) et c'est Riri et moi même qui assurons la couverture haute arrivés à destination. On fait une intégration au break. Atterro sans histoire. Tous le Engel rentrent intact, mais les Falke hélas manquent à l'appel.

Revendications:

  • IL-4 au dessus de Nezhin, s'enflamme puis se disloque sur passe frontale
  • IL-4 au dessus de Nezhin, moteur droit arraché, il plonge vers le sol en basculant sur la droite, pas vu l'impact (à confirmer)
  • Hurricane au NE de Borispol, fuselage coupé en deux
  • Hurricane au NE de Borispol, durement touché à droite, il plonge et s'écrase
  • Hurricane au dessus de Nezhin, durement touché, il part vers le sol en spiralant droite, pas vu l'impact (à confirmer)

AV_Pilax

Dispo: Falke (3 Bf-109)

Position: Falke leader (n°2 Peetch, n°3 Partizan)

Statut de fin de mission: Ejecté près de la base

Récit: Comme le raconte 2pattes, nous attendons moteur chaud mais coupé, le signal de nos bombardiers

Revendications:

  • 1 bombardier moteur en flammes qui s'écrase près de la base
  • 1 mission kill sur un bombardier. Je touche son moteur droit et il largue ses bombes

AV_Peetch

Dispo: Falke(3 109)

Position: 'Falke 2'

Statut de fin de mission: ejecté (au dessus de Nezhin)

Récit: une fois le premier contact avec l'ennemi raconté pas 2 pattes, nous nous posons avec partizan et nous stoppons au point d'arrêt en alerte, les sirènes résonnent, on décolle rapidement 3 contact nous tombe dessus plus haut, le combat s'engage mal pour nous, pensant pouvoir atteindre une cible je lâche partizan, je tire mais aussitôt je vois les traçantes m'entourer, les impactes s'accumulent sur mon avion, les commandes cèdent unes à unes, je m'éjecte

Revendications:

AV_Yankee

Dispo: Junker 88

Position: N° 3 ( Lead Nyv, N°2 Vicking )

Statut de Fin de Mission: Crashé lors du poser à Nezhin. Equipage DCD

Récit: Décollage correct, bonne nav pour sa première de Nyv chaleureusement épaulé par Easy. Nous sommes engagés par des chasseurs ennemis avant Nezhin, cercle défensif avec les 111, puis a l'approche du terrain de Nezhin, il est normalement décidé de faire poser les plus touchés, je me retrouve en 5 pour l'atterro, une première tentative, finale presque longue et je crois apercevoir un avion se posant à contre sens, je refais un tour et je suis les conseils bienveillants de Riri, beaucoup de stress, je l'avoue franchement, c'est la der de la campagne, je veux bien faire. Je fini donc en perte de vitesse sur l'herbe de cette petite poche allemande avec beaucoup de panache…….de fumée. Equipage anéanti !!!

Revendications: None

AV_Riri

Dispo: Engel (3 Bf-109)

Position: Engel 3 (n°1 2Pattes, n°2 Warpig)

Statut de fin de mission: RTB

Récit: Pratiquement le même vol que 2Pattes, donc pour ne parler que des nuances : Lorsque la sirène retenti, je suis le dernier à prendre l'air et alors que tous les 109 partent sur les contacts venant de l'Est j'annonce trois autres intrus sur un cap Nord. 2Pattes, leader Engel vois aussi des contacts qu'il annonce sur un 200 et nous invite à les intercepter. Je ne m'apercevrais que plus tard qu'il s'agissait de deux groupes distincts et me voilà seul trois IL4, annonçant consciencieusement mes passes… Je commence par le leader dont j'enflamme un moteur à la 2eme passe, puis continu sur le n°2 alors que la cavalerie vient me prêter main forte (Flake je pense car un 109 fume noir). Je fais larguer ses bombes au vilain et lui perce joyeusement les réservoir mais renonce à la poursuite pour ne pas me laisser entrainer trop loin de la base. Il n'ira pas loin à priori… De retour au dessus de Nezhin j'aperçois deux contacts niveau qui volent en formation un peu trop parfaite, “pas des Autruches ça!” je fond sur l'ailier alors qu'ils partent en ressource, effrayant au passage mon leader qui était dans le coin et me prend pour un hostile, et lui coupe une aile (au LAGG, pas à mon leader). Ayant perdu le contact sur l'autre appareil (dont Warpig aura réglé le compte dans le même temps) je plonge pour reprendre de l'énergie et patatra, juste en dessous un autre LAGG qui se fait la malle discrètement. Je l'engage et le poursuis dans une série de barriques pour finir par lui enlever un petit bout d'aile, juste au bout avec les conséquences sur la stabilité que vous connaissez. Pas 10mn qu'on est en l'air et 3 bandits au tas et un probable, ça commence fort, on aurait du demander du rabe de minutions ! Tout semble calme à présent, nous laissons les Falke sur place et à leur triste sort, et partons à la rencontre des transports qui sont déjà proche de la frontière. Finalement c'est en croisière rapide que nous filons suite à l'annonce de nos protégés qui sont engagés par 2 à 5 Hurricanes à environ 30km de notre position. Arrivé sur place, 2Pattes me détache en couverture haute pour se jeter avec Warpig dans la mélée. J'annonce rapidement deux hostiles au dessus de la couche nuageuse, mon leader me rejoind, je coupe l'aile droite de l'ailier et 2Pattes descend le leader. En bas Warpig descend le dernier sous nos yeux. Warpig n'ayant plus de canon, j'accompagne 2Pattes pour un sweep sur Nézhin ou sont encore présent les chasseurs ennemis qui ont descendus les Falke. Avec raison mon leader nous fait arriver sur site au dessus de la couche nuageuse (2000m)car c'est à cette altitude que je distingue deux chasseurs. Je fonce sur l'ailier, à qui je coupe une aile (une petite faiblesse sur les appareils soviétiques ?) pendant que 2Pattes contrôle le leader. Ce dernier forement touché finit par tomber (il semblerait d'après les témoignages des servants de DCA, qu'il ait tenté une extension TBA suivie d'une explosion moins d'une minute plus tard). Un troisième laron qui était encore plus haut s'invite à la fête, (alors qu'il aurait pu filer en douce)2Pattes l'engage, l'overshoote et se retouve en position de lapin. Je me place dans ses six et vise le cockpit avec les seules mitrailleuses qui me reste. Après quelques longues salves le dernier Hurri plonge lentement et inexorablement vers le sol. Les transports peuvent arriver, nous nous posons pour économiser le carbu. Le reste du vol se fera sans histoire.

Revendications:

  • IL-4 au dessus de Nezhin, moteur en flamme.
  • IL-4 endommagé au dessus de Nezhin.
  • LAGG au dessus de Nezhin, en ressource, aile coupée.
  • LAGG au dessus de Nezhin, 500m, aile coupée.
  • Hurricane au NE de Borispol, aile coupée.
  • Hurricane au dessus de Nezhin, aile coupée.
  • Hurricane au dessus de Nezhin, pilote tué ? il part vers le sol et s'écrase.

AV_Shane

Dispo: Fw 200 (1 Fw 200)

Position: 'leader (Shane Leader'

Statut de fin de mission: Posé en territoire ennemi fortement endommagé a 3km deu front.

Récit: Je démarre mes 4 moteurs un a un étant en dernière position derrière les autres transports. Décollage mouvementé car au dernier moment j'apercois un appareil qui a fait un tete a queue sur la piste, etant deja lancé, je ne peux qu'aller dans l'herbe haute et le depasser par la gauche, heureusement tout se termine bien et je prend mon envol. Peu après nous rassemblons tant bien que mal et prenons un cap approximatif 50° vers Nezhin. Après un vol sans histoire nous contactons les 109 de Nezhin un peu tard selon mon opinion car nous ne sommes plus qu'a 5mn du front or le rendez vous devait se faire au dessus du front, pourvu que tout se passe bien. Après quelques minutes effectivement nous passons a proximité de Borispol et de son aérodrome en dur visible de loin. Nous laissons Borispol sur notre droite et poursuivons le vol, tout semble aller bien et nous avons dépasse le front depuis 5mn, les 109 nous signalent qu'ils sont a 10mn de nous quand soudain une pluie de chasseurs ennemis surgissant de partout arrive, aussitot nos mitrailleurs entrent dans la danse et nous appelons a l'aide les chasseurs. Hélas ils sont encore a 5mn de là, et nous formons un cercle défensif qui s'avère peu orthodoxe mais tout de meme assez efficace, car le temps que les chasseurs arrivent a notre secours, nous n'avons que 2 appareils endommagés en comptant le mien donc le moteur droit interne fume gris et ou j'ai une forte fuite de carburant coté gauche. Peu a peu les ennemis sont descendus et nous reprenons un cap vers Nezhin, arrivé a 15km de Nezhin nous attendons car une attaque semble en cours sur la base. APrès le nettoyage de Nezhin, nous y arrivons, la base est facilement visible, par les incendies qui y font rage. Vu mes dommages ont me deande de me poser en premier, ce que je tente d'executer, mais hélas ma première approche est impossible, mon train ne veut pas sortir. Warpig en 109 viens inspecter qui n'est qu'a moitié sorti, je passe en mode manuel et termine de le sortir, heureusement il se verrouille et je peux me poser sans dommages. Aussitot, je remonte le taxiway en direction du parking ou attendent le personnel que nous devons evacuer. Mon appareil constitue un bon repère avec son moteur qui fume noir une épaisse fumée s'en dégage. Peu ap eu les transports atterrissent avec plus ou moins de facilité et viens le tour du dernier, hélas, après une approche ratée, il recommence et décroche a faible altitude, l'appreil explose dnas une boule de feu. Un autre transport a disparu (celui du leader des Ju88 ) , on ne sait où, et nous ne pouvons attendre plus longtemps, les 109 commencent a être limite carburant, donc je m'aligne sur la piste et parviens a décoller malgré mon moteur en panne, je rentre le train manuellement et il se verrouille correctement, je cercle en attendant les autres transports qui décollent un a un et c'est a 4 appareils que nous prenons le cap de Belaia-TSerkovii, un dernier coup d'oeil a la base de Nezhin en feu qui a tenu le coup si longtemps, et nous partons au cap 130°, mon carburant continue a se répandre dans la nature et les 109 qui craignent de tomber en rade, commencent a envisager de se mettre derriere moi avec un entonnoir pour en récuperer. La navigation se poursuit sans problèmes, et le front approche, nous n'en sommes plus qu'a 15km quand d'un coup le silence se fait, je met 3 secondes avant de réaliser ce qui se passe, mince, la panne d'essence, ca fait 45mn que je perdais du carburant et ca y est, hélas le Fw200 semble avoir une mauvaise finesse et de plus je ne suis qu'a 800m d'altitude, je vois déja la riviere qui forme le front et un village a proximité, aie, aie, mon appareil se dirige droit sur le village, et c'est a 20m au dessus des maisons que je les rase, j'ai vraiment cru que j'allais m'en enplatrer une et c'est dans un affreux bruit de ferraille que mon appariel atterrit sur le ventre sur une legere colline a 2 ou 3km du front. une aile arrachée, aussitot nous evacuons l'appareil et partons en courant vers la riviere toute proche.

Revendications:

  • Récuperation de personnel a Nezhin

AV_Loul

Dispo: n°4 des Bombers et n°1 He 111(3 JU 88 2 He 111 1 FW 200)

Position: n°1 He 111

Statut de fin de mission: RTB

Récit: Départ sans probléme si ce n'est le calage de la bonne vitesse et de l'altitude par rapport aux JU88 et FW200 bien plus rapide. Attaqués en cours de route et immédiatement cercle défensif gauche (Attention à la vitesse ! !) De multiples contacts nous bombandzooment mais le cercle a l'air assez efficace et nos mitrailleurs en mouchent quelques uns sévèrement. Quand la chasse se décident enfin à venir nous aider (groupe engel à bomber , nous serons là dans 10 minutes”), c'est juste pour achever courageusement les blessés et nous repartons en direction de Nezhin escortés d'ailleurs d'un chasseur. Face à la menace gigantesque d'un contact russe annoncé sur nezhin, les chasseurs nous ordonnent prudement de patienter à distance. Nous on s'en fout y a de quoi boire… Quand le contact se décide à rentrer chez lui peinardo titiller de la vodka…pardon…. quand nos valeureux chasseurs firent fuir implacablement l'ennemi, nous pûmes venir nous poser sur Nezhin et sauver les biffins en déroute. Et là celui qui n'a jamais fait rouler au sol un HE 111 ne sait pas ce que valser sur de la glace avec un 38 tonnes veut dire…..Bref on charge la cargaison et on redecolle. RTB sans encombre si ce n'est le “condor ” de Shane qui est allé se poser dicrétos en territoire russe en prétextant une panne d'essence. Au sol j'engueule les mécanos car ce fichu He 111 avait une tendance énorme à ne pas voler en niveau, jusqu'à ce que je remarque une petite molette tournée…“tiens c'est quoi ce truc et pourquoi c'est tourné”..

Revendications: 20 soldats ramenés dont 1 hémoragie interne, 2 bras arrachés, 1 hémorroide purulente,1 pilote alcoolique,2 jambes arrachées, 4 syndromes inflamatoires dus à l'anticoco primarus, 19 maladies du chancre mou(…) et 1 infirmière en état de choc..

indicatif du pilote

Dispo: Toto (nombre et type d'appareils)

Position: 'Toto leader (composition du groupe Toto)' ou bien 'Toto 3 (leader nom du leader)'

Statut de fin de mission: RTB ou KIA ou ejecté (donner détails si nécessaire)

Récit: Le récit (en italique pour être plus digeste) peut être en plusieurs paragraphes mais ne doit pas utiliser d'émoticons. Si vous avez des commentaires (genre: “top mission”, “mission pourrie”, etc). C'est dans le forum que ça ce passe.

Revendications:

  • revendication 1
  • revendication 2

Compte rendu officiel

  • 2pattes : 3 appareils abattus, 2 appareils probables, RTB
  • Easy : Participe a la récuperation du personnel au sol, RTB
  • Loul : Participe a la récuperation du personnel au sol, RTB
  • Partizan : KIA
  • Peetch : Ejecté en territoire ami
  • Pilax : 2 appareils abattus, endommagé par l'ennemi, posé en territoire ami
  • Riri : 6 appareils abattus, RTB
  • Shane : Participe a la récuperation du personnel au sol, posé fortement endommagé en territoire ennemi
  • Vicking : Participe a la récuperation du personnel au sol, RTB
  • Warpig : 3 appareils détruits, RTB
  • Yankee : Participe a la récuperation du personnel au sol, s'écrase sur la base de Nezhin, KIA

Bilan

Une bonne partie du personnel au sol de la base de Nezhin a pu être récuperée grâce a votre intervention, les pertes ont encore étés lourdes, mais hélas c'est devenu notre lot habituel.

Nous avons encore perdu de nombreux appareils lors de cette mission qui s'est averée bien plus difficile que prévu.

Promotions et médailles

2pattes


est promu au grade d'Unteroffizer et recoit la croix de fer de 1ère classe pour ses 6 victoires contre l'ennemi. Ce pilote émérite s'est particulièrement distingué aujourd'hui en abattant 3 appareils ennemis en une seule mission et en en ayant 2 autres probables a son actif, une bien belle démonstration de ses talents. Il recoit une citation a l'ordre du jour pour cela.

2pattes recoit également la médaille de Nezhin, faisant partie des pilotes ayant participé a cette campagne.

Easy


est promu au grade d'Hauptgefreiter. Easy recoit la médaille de Nezhin, faisant partie des pilotes ayant participé a cette campagne.

Loul


est promu au grade d'Hauptgefreiter Loul recoit la médaille de Nezhin, faisant partie des pilotes ayant participé a cette campagne.

Partizan


a été abattu par l'ennemi lors de cette ultime mission, ses affaires seront restituées a sa famille. Partizan recoit également a titre posthume La médaille de Nezhin, faisant partie des pilotes ayant participé a cette campagne.

Peetch


a été abattu par l'ennemi au dessus de Nezhin, heureusement il a pu embarquer a bord de l'un des transports qui ont évacué la base de Nezhin. Peetch recoit la médaille de Nezhin, faisant partie des pilotes ayant participé a cette campagne.

Pilax


Le Leutnant Pilax recoit la croix de chevalier avec feuilles de chêne pour ses 20,5 victoires contre l'ennemi. Il est notre chef d'escadrille actuel et le seul détenteur de plus de 20 victoires de toute l'histoire de notre escadrille durant cette campagne. Pilax recoit également la médaille de Nezhin, faisant partie des pilotes ayant participé a cette campagne.

Riri


L'Unteroffizer Riri est promu au grade de Feldwebel et recoit la croix allemande en or pour ses 10,5 victoires contre l'ennemi. Riri s'est particulièrement distingué en abattant pas moins de 6 appareils lors de cette 2ème mission. Cette prise de grade reste une exception parmi nos pilotes, bravo a lui. Il recoit une citation a l'ordre du jour pour faits d'armes exceptionnels. Riri recoit également la médaille de Nezhin, faisant partie des pilotes ayant participé a cette campagne.

Shane


Pilote du seul Fw200 a avoir tenté la récupération des rescapés de Nezhin, L'Hauptgefreiter Shane est tombé en panne d'essence a quelques kilomètres seulement de la ligne de front un peu au nord de Borispol. Il a malgré tout réussi a poser son appareil en catastrophe sur le flanc d'une petite colline. Le front n'étant qu'a 3 kilomètres, la plupart des rescapés ont pu s'echapper avant l'arrivée des forces russes. Shane recoit la médaille de Nezhin, faisant partie des pilotes ayant participé a cette campagne.

Vicking


L'Unterfeldwebel Vicking recoit la croix de fer de 1ère classe pour ses 5 bombardements réussis. Il fait partie de nos vétérans. Vicking recoit la médaille de Nezhin, faisant partie des pilotes ayant participé a cette campagne.

Warpig


est promu au grade d'Hautpgefreiter et recoit la croix de fer de 2ème classe pour ses 3 victoires face a l'ennemi. Warpig s'est distingué aujourd'hui en abattant 3 ennemis en une seule mission. Warpig recoit également la médaille de Nezhin, faisant partie des pilotes ayant participé a cette campagne.

Yankee


C'est a l'arrivée a Nezhin que Yankee s'est ecrasé suite a sa 2ème tentative d'atterrisage sur la piste fortement endommagée et soumise aux bombardements russes. Ses affaires seront restituées a sa famille. Yankee recoit également a titre posthume la médaille de Nezhin, faisant partie des pilotes ayant participé a cette campagne.

Bed


Bed recoit la médaille de Nezhin, faisant partie des pilotes ayant participé a cette campagne.

BigBang


BigBang recoit la médaille de Nezhin, faisant partie des pilotes ayant participé a cette campagne.

Gnou


Gnou recoit la médaille de Nezhin, faisant partie des pilotes ayant participé a cette campagne.

Kasp


Kasp recoit la médaille de Nezhin, faisant partie des pilotes ayant participé a cette campagne.

Lampatex


Lampatex recoit la médaille de Nezhin, faisant partie des pilotes ayant participé a cette campagne.

Magik


Magik recoit la médaille de Nezhin, faisant partie des pilotes ayant participé a cette campagne.

Waroff


Waroff recoit la médaille de Nezhin, faisant partie des pilotes ayant participé a cette campagne.

Bolger


Bolger recoit la médaille de Nezhin, faisant partie des pilotes ayant participé a cette campagne.

Nyv


Nyv recoit la médaille de Nezhin, faisant partie des pilotes ayant participé a cette campagne.

Iceman


Iceman recoit la médaille de Nezhin, faisant partie des pilotes ayant participé a cette campagne.

Ralf


Ralf recoit la médaille de Nezhin, faisant partie des pilotes ayant participé a cette campagne.

Storm


Storm recoit la médaille de Nezhin, faisant partie des pilotes ayant participé a cette campagne.

Greelings


Greelings recoit la médaille de Nezhin, faisant partie des pilotes ayant participé a cette campagne.

Horton


Horton recoit la médaille de Nezhin, faisant partie des pilotes ayant participé a cette campagne.

Statistiques

2 morts parmi nos pilotes. 3 avions perdus. 1 avion irreparable 14 appareils ennemis détruits 2 appareils probables.

Depuis le début de la campagne les statistiques de l'escadrille sont de: 60 morts parmi nos pilotes 132 missions de bombardiers effectués (transports et bombardements confondus) 164 Victoires aériennes contre l'ennemi 258 Sorties 17 missions 315h et 5mn de vol totalisées par l'ensemble des pilotes.

Conclusion

25 Mai 1942. Un dernier vol de reconnaissance nous a confirmé que l'aérodrome de Nezhin a été investi par les forces russes dans les heures qui ont suivi son évacuation. Seule une très petite partie du personnel qui n'avait pu être récuperé lors de la dernière mission est parvenue a rallier le front désormais stabilisé. Mais la plupart semblent avoir été capturés par les forces russes.

L'évacuation de la poche de Nezhin a permit de réduire la longueur du front, et de le renforcer par la même occasion. Cette longue opération aura permit de sauver une très grande partie de nos troupes, mais a quel prix. Les russes amènent de jour en jour des renforts dans le secteur. Le Fuhrer semble se désinteresser de notre secteur et focalise toute son attention sur l'offensive sur le Don et la Volga ainsi que sur les pétroles du Caucase. Il a encore enflammé les foules au Reichstag quand il a pris la parole en annoncant que Stalingrad tombera avant l'automne et que Bakou sera atteint dans le même temps, mettant a la disposition de l'allemagne les riches gisements pétrolifères du Caucase. Ses généraux ont tenté de lui ont déconseillé de courir 2 objectifs si éloignés a la fois et surtout d'éviter de pousser si loin en étirant dangereusement les lignes de ravitaillements au mépris de la sécurité de ses flancs. Comme toujours il est entré dans ses célèbres colères arguant que ses généraux ne sont que des lâches qui ne savent pas prendre de risques calculés.

Pour notre part, nous avons mérité quelques semaines de repos loin du front. C'en est fini pour un temps de prendre les commandes, ce soir ce ne sera pas vous qui piloterez. Des transports vont vous acheminer de Belaia-Tserkovii, vers Vinnitsa, puis de là vers l'allemagne. Profitez de ces moments de repos trop rares.

Le commandant décernera des médailles de la campagne a tous les vétérans de l'escadrille. Bon courage a tous et gardez vivant l'esprit des grands pilotes allemands qui ont fait son histoire.

Le commandant.

Statistiques de la campagne

Je met ce résumé pour information sur l'escadrille et ses nombreux et courageux pilotes et dans un souci de mémoire de la campagne de Nezhin

Nombre de pilotes réels ayant participé a la campagne: 25
Grade le plus haut atteint par un pilote: Leutnant
Nombre de pilote qui ont atteint ce grade: 4 Pilax, BigBang, Warpig, Partizan
Meilleure récompense obtenue: Croix de chevalier avec feuilles de chêne pour Pilax
Plus grand nombre de victoires obtenues avec un seul avatar: 20,5 pour Pilax
Plus grand nombre de victoire total durant toute la campagne: 28 Riri
Plus grand nombre de bombardements réussis avec un seul avatar:12 Partizan, Bigbang
Plus grand nombre de missions avec un seul avatar: 13 Partizan
Plus grand nombre d'heures de vol d'un pilote vivant en fin de campagne: 16h50 BigBang
Plus grand nombre d'heures de vol de la campagne: 17h40 Partizan
Plus petit nombre de décès pour un pilote: 0 Storm, Nyv
Plud grand nombre d'avatars possédés: 9 Loul
Plus grand nombre de U2 emplatrés: Warpig
Plus grand nombre d'évasions réussies: 2 Partizan, Shane
Plus grand nombre d'ejections: 5 Gnou
Plus grand nombre d'atterrissages réussis intact: 12 Magik
Pilote n'ayant jamais raté aucun atterrissage: Nyv
Plus grand nombre d'ejections involontaires: 1 Waroff
Pilotes ayant choppé une MST grâce a Irma: 4 BigBang, Magik, Vicking, Lampatex
Plus grand nombre de Pastis bus en vol: Waroff
Plus grand nombre de Bière bues en vol: Warpig
Plus grand nombre d'aneries débitées en cours de mission: Impossible a déterminer
Plus grand nombre de bétises ecrites lors des débriefings généraux: Shane

Un grand merci a tous pour votre participation a faire vivre et avancer cette campagne.
Et bon vols aux autruches volantes.

.Shane.

les_autruches_en_campagne/les_campagnes/kesselschlacht_von_nezhin/mission17.txt · Dernière modification: 2008/07/17 16:48 (édition externe)
chimeric.de = chi`s home Creative Commons License Valid CSS Driven by DokuWiki do yourself a favour and use a real browser - get firefox!! Recent changes RSS feed Valid XHTML 1.0