Mission 16: Les vagues se succèdent a Prilouki.

L’évacuation terrestre de la poche se poursuit et les opérations de replis successifs du front Est se déroulent en bon ordre, malgré les quelques rudes assauts des russes qui voient s’enfuir sous leur yeux, ceux qu’ils ont harcelé durant de longs mois. Cette opération semble être un succès jusqu'à aujourd’hui.

L’armée allemande n’a actuellement pas les moyens tant matériels qu’en personnel de maintenir l’aérodrome dans une situation si précaire, l’abandon de celui-ci s’effectuera dès que les dernières troupes auront rejoint le front. L’aérodrome de Nezhin est le dernier bastion à partir duquel peuvent être lancées des opérations aériennes. Avec cette épine enfoncée dans leur chair, les russes vont probablement lancer un maximum de leurs moyens rendant notre position délicate. Nous devons agir les premiers. Notre armée en repli est sans cesses harcelée par les appareils de la base de Prilouki, qui profitent de notre situation délicate. Avec nos moyens aériens disponibles, nous allons chercher à frapper fort par surprise lors d’une opération nocturne. L’objectif est cette base de Prilouki, nous espérons que nous parviendrons à limiter leurs attaques sur nos convois afin de finaliser notre repli avec succès.

La base de Prilouki se situe au sud-est de Nezhin en BB12. L’organisation a été faite en tenant compte des effectifs de la base de Nezhin qui sont assez réduits, surtout dans le nombre de bombardiers disponibles. L’effet de surprise est un élément déterminant pour la réussite de l’opération, L’attaque se déroulera en pleine nuit, par deux vagues de bombardements. La 1ère vague se chargera des défenses de la base afin de permettre à la 2ème vague qui ne profitera pas de l’effet de surprise de pouvoir noyer aisément les zones sensibles de bombes, avec une altitude adaptée. Les chasseurs s’assureront la protection rapprochée de l’opération, ils arriveront sur place avec la 1ère vague de bombardiers et repartirons avec la 2ème vague d’appareils. La 1ère vague partira de Nezhin et sera composée de deux appareils qui feront taire les DCAs de Prilouki. Leur approche devra se faire à basse altitude avec une prise de CAP indirecte sur cette base lors du franchissement de la ligne de front, afin que les observateurs au sol ne puissent donner l’alerte a propos de cette attaque. La 2ème vague partira de Belaia-Tserkovii et ira noyer sous les bombes, les parkings de Prilouki; puis elle rentrera à Nezhin sous la protection des chasseurs. Si tout se déroule comme prévu, l’ennemi ne devrait pas avoir le temps de réagir.

Briefing

16 Mai 1942, 0h30 Météo beau temps, très peu de nuages, plafond nuageux a 1500m.

Emport des bombardiers au choix (1ère vague avec un maximum de bombes de 250kg ou de 500kg recommandé), 2ème vague un maximum de petites bombes (50kg) pour réaliser un tapis de bombes, vos objectifs sont des équipements peu protégés, emport des chasseurs par défaut. Pour le retour, ne prenez pas un CAP direct vers vos bases, la VVS avec ses chasseurs de nuit va certainement chercher à réagir sur votre retour. Avec cette nuit claire, les bombardiers voleront à très basse altitude, les chasseurs pourront rester en altitude en ouvrant bien leurs yeux. Vous aurez donné un coup de pied dans le nid, les frelons déjà en vol vont vous chercher.

Bon vol.

ps: Voici la photo de reco qui viens de nous parvenir, pour une fois elle est particulierement fétaillée, vous y apercevrez meme les appareils ennemis sur les parkings. Les dcas sont tres peu visibles, aussi, leurs positions ont étés estimées selon toutes les probabilités.

Rapports des pilotes

AV_Easy

Dispo: Falke (4 Bf-109)

Position: 'Falke 2'

Statut de fin de mission: ejecté (à proximité de Nezhin…je crois)

Récit: mange des carottes ma mère me disait. j'aurai du l'écouter… après une nav difficile ou j'ai perdu mon leader plus d'une fois, on arrive sur l'objectif, projecteurs et feux d'artifices en pagaille, une vraie cérémonie de l'ours d'or de Berlin, sans la montée des marches. Nous somme engagés…parait-il car je ne vois rien de rien (une constante chez moi) mais je me fait copieusement arroser et je perd ma commande d'ailerons. je prend un RTB et décide l'éjection qq part dans la campagne autour de Nezhin, car je préfère sauver ma peau plutôt que tenter l'attéro dans ces conditions. tans pis pour la cour martiale.

Revendications:nib

AV_Yankee

Dispo : PDL ( JU 88 Leadé par Bed )

Position : PDL 4 ( Nyv, Tex, Loul, Shane )

Statut de Fin de Mission : KIA

Récit : Bon dispo, bon lead de Bed jusqu'au bout, bonne formation (moi content, tout marchait), j'ai voulu finir mes muni sur un poste de DCA récalcitrant, et je suis descendu trop bas, ce n'est pas lui en plus qui m'a eu. Je me suis crashé juste à côté. Bon, j'écoutera attentivement mon Leader the next time promis, j'étais tellement content ce soir, tout fonctionnait bien et nav de nuit en plus, mince quoi !!!

AV_Warpig

Dispo: Falcke (4 Bf 109)

Position: Falcke leader (n°2 Easy, n°3 2Pattes, n°4 Gnou)

Statut de fin de mission: KIA

Récit: On escorte comme prévu la première vague de 2 Ju-88 sur l'objectif et prenons un peu d'altitude un peu avant l'attaque. Les bombers signalent des ennemis que nous tentons de retrouver dans le noir, mais pas simple du tout ; d'ailleurs, lors de la première phase, je n'en vois qu'un, poursuivi et descendu par Riri. On perd 2Pattes dans la bagarre (Easy, mon ailier, je ne sais pas ce qu'il est devenu…)Les Barjots repartent à Nezhin, mais de nombreux postes de dca subsistent. On décide donc de faire un peu le ménage avant l'arrivée des PDL (la 2e vague) et on dessoude pas mal de dca. Il en reste deux, trois max, quand nous tentons de regrouper au sud-ouest de la base ennemie.

Hélas, pas le temps. Gnou se fait engager et perd une aile. On tente de se défendre, mais à nouveau, aucun visuel sur nos agresseurs. La seconde vague commence l'attaque et signale de la chasse ennemie. Je demande à tout de monde de foncer au-dessus de la piste pour les couvrir, et à nouveau, je scrute… mais ne vois rien. Tout juste aperçois-je une formation de Yak sur ma droite. Pas le temps de tenter quoi que ce soit : je suis engagé. Je pique et fais un “blown away” à l'ouest. Puis je pars en ressource, renverse gauche. Face à des moi, je distingue des traçantes vertes qui finissent droit entre mes deux yeux… Fini…

Revendications:

  • un ou deux postes de dca sur la base ; sans doute un appareil au sol et quelques véhicules dans la foulée.

AV_Shane

Dispo: PDL (je ne traduirais pas par respect pour l'escadrille 6 Ju88A4)

Position: 'PDL 6 ailier'

Statut de fin de mission: KIA après ejection trop bas)

Récit: La mission commence bien, toute la nav impeccable par notre leader, au loin 30km avant Prilouki, on apercoit un peu de dca puis on perd de vue la base car la dca s'est tue. enfin on la retrouve un peu au sud de notre position et on ataque. j'attaque derriere Loul et je vois ses bmbes faire de gros degats. JE lache mes 2 sc500 et 2 sc50, ca pete fort et je cercle a droite pour refaire une passe, je revois loul faire sa passe et il me signale qu'il reste des appareils sur le cote gauche du parking, je fias un tapis de SC50 sur le cote gauche et reprend de l'altitude, Yankee a qui il reste qq bombes veut jouer au heros et detruire une dca racalcitrante, il la manque et s'ecrase a coté. La chasse semble pesente dans le coin et je regroupe sur les autres Ju88, ca tiraille dur et nos mitrailleurs s'excitent regulierement. On reste les plus rapproches possibles les uns des autres, serres comme des moutons dnas le noir poursuivis par une meute de loups, les ennemis enchanent les passes, et rapidement Nyv est mouché blanc, ca me permet de le suivre facilement, mon mitrailleur s'enerve a nouveau et je vois pleins de tracantes vertes pres de mon aile gauche, je breake pour tenter de me sauver, mais soudain celle ci se rompt. J'essaye immediatement d'ejecter, je sais que je suis a 500m seulement, helas, la vrille qui s'engage ralentis considerablement la manoeuvre d'ejection et c'est a 50m que mon pilote s'extrait enfin, trop tard, il se transforme en pizza routiere sur le sol ukrainien.

Revendications:

  • au moins 3 ou 4 avions sur le parking sud.

AV_2Pattes

Dispo: Falke (4 Bf-109, leader: Warpig)

Position: Falke 3

Statut de fin de mission: éjecté à 3 km à l'est de la base russe

Récit: Escorte TBA des Barjots au beau milieu de la nuit. Obligés de rester à moins de 300m co-alt pour voir quelque chose. A 1 min de l'objectif, Warpig ordonne à l'escorte de prendre de l'altitude. Je couvre le flan nord. Les barjots signalent des bandits sur eux, je ne vois rien jusqu'à ce que les traçantes apparaissent. Je plonge sur le bandit et découvre qu'il sont en fait deux. Je tire mais rate. Ressource et barrique au milieu des projo et des traçantes de DCA. Les bandits engagent à nouveau Magik. Je plonge et parvient cette fois-ci à toucher l'un des deux Yak qui fume blanc. Cette fois, les Yak ont compris et me font face. Profitant de mon avantage énergétique, je me place facilement en position de tir pendant qu'ils font une ressource. J'ajuste soigneusement mon tir, mais ne me rend pas compte de ma vitesse de rapprochement excessive dans le noir. J'ouvre le feu, et le russe explose à moins de 50m. Je travers la boule de flammes et me retrouve tout étonné d'être vivant avec un appareil en léger roulis vers la droite. Manche à gauche, pied à gauche, pas de reprise de contrôle: faut avouer qu'il me manque un bon mètre d'aile à l'extrémité du plan droit. Bon bin ejection alors.

Revendications:

  • Un Yak explosé à moins de 50m à environ 3 km à l'est de Prilouki

AV_Peetch

Dispo: Falke (4 Bf-109, leader: Warpig)

Position: Falke 4

Statut de fin de mission: RTB

Récit: décollage du parking et premier stress, ne pas se manger une dca sur le parking, j'ai du mal à suivre 2 pattes, je me place au dessus pour pouvoir le garder en visuel au dessus du vert (foncé) de la terre, à l'annonce de bandits on grimpe, 2pattes passe au dessus de moi et je le perd dans la noirceur du ciel, je ne le reverrais plus. A partir de là ce fut assez confus , on fait des passe sur la base pour traiter les dca, j'abbat un avion au décollage en milieu de piste et au moins une dca, je suis engagé et je me dégage plusieurs fois, je tire plusieurs fois sans jamais savoir si je touche, le retour de flamme des canons supprime un visibilité déjà mauvaise, on fait un extension au 315 pour rejoindre la base, y'a des bandits qui sont dans le secteur, on les poursuit avec Riri pendant un bon moment, lassé et avec des réservoirs à sec, on décide de se poser, il doit me rester un vingtaine de litres.

Revendications:

  • un avion au decollage
  • une dca

AV_Magik

Dispo: Barjot(2 Ju88, Vicking)

Position: Barjot leader

Statut de fin de mission: RTB

Récit: Décollage avec 4 SC500 sous le ventre et cercle autour de la base à 500m pour attendre les chasseurs qui ont eu du mal à se réveiller et sont toujours au parking. On part au cap 180 à 300m. On passe ostensiblement au dessus de Makeevka au cap 180 avant de virer au 080° TBA une fois passée la forêt plus au sud pour masquer notre changement de cap.

Je dérive trop au 90 et on se retrouve un peu désaxé par rapport à ce qui était prévu (autant pour “on sait naviguer nous les bombardiers” lancé par moi-même au chasseurs). Une menue correction et nous voilà alignés avec Vicking. Moi parking nord, Vick parking sud.

Les projecteurs s'allument mais les servants de DCA sont encore dans les vaps donc nous n'avons pas été inquiétés de ce point de vue là. Première passe. Je me fais engager alors que j'entame mon demi tour gauche. Je breake droit car il semble avoir anticipé et comme il tire comme une patate, j'ai à peine peur. Une fois qu'il me lâche (ou que la chasse me dégage), je reprends mon demi tour gauche pour la deuxième passe.

Je vois déjà que pas mal de DCA sont encore debout. Deuxième passe. Je n'ai absolument aucune idée de ce qui a été détruit mais je devine à la radio que ça n'a pas été fameux. Les SC500 n'étaient pas adaptés, les DCA étaient plus éloignées les unes des autres que prévu.

On prend un 270 puis on vire au 360 un peu avant Makeevka. Un chasseur nous conduit poliment en dehors de leur terrain de jeu. Vick annonce que mon moteur gauche fume blanc. Je vérifie les instruments, rien à signaler, peut être un mitrailleur qui s'en grille une …En longue finale sur la base, je rate ma première approche puis j'atterris à la suite de Vick.

Revendications:

  • Ce serait un scandale si je n'ai pas touché au moins 2 DCAs.
  • Surement qq dégats collatéraux dus aux SC500.

AV_Nyv

Dispo: PDL ( Leader Bed)

Position: PDL 2

Statut de fin de mission: RTB

Récit: Malgré un décollage poussièreux, et à défaut d'avoir un visuel sur le dispo, je ne lâche pas d'un pouce Bed notre lead qui nous amène proprement sur l'objectif par cette nuit glaciale. On scinde le dispo en 2×3 pour arroser équitablement les parkings. Un petit réglage de la mire et je me mets en position 500m derrière Bed en espèrant ne pas prendre le souffle de ses sc 500. Il n'y a guère plus de tracantes, la chasse s'étant occupé des dca récalcitrantes. La première passe semble concluante, c'est l'enfer la bas en bas. On part en gauche pour la seconde passe toujours avec Bed et Tex et je largue tout ce qu'il me reste le long des hangars (du moins je l'espère, satané viseur) du parking nord.

On s'éloigne sur un 315 sans être inquiété, mais toutes les bonnes choses ont une fin. Des bandits nous interceptent à quelques klicks de la base et ces mitrailleurs sont tellement excités qu'il est impossible de savoir combien ils sont. J'essaie tant bien que mal de rester dans le box, ca zig zag sec. Pour la 1ere fois de cette sortie j'apercois enfin quelqu'un d'autre que mon lead, dans mes 3h, mais il a salement morflé (marqué blanc), Bed lui donne la priorité pour l'atterro. Après un tour de circuit, je pose long en raison de débris présents dans le 1er tiers de piste, aucune idée si c'est ami ou ennemi, les bandits étant encore à nos trousses et notre chasse aux leurs.

Revendications:

AV_Loul

Dispo: PDL (6 JU 88 )

Position: 'n°5'

Statut de fin de mission: KIA (Crash fatal à l'atterrissage)

Récit: Déco impec du groupe mais vol assez stressant à suivre (Zoom toute la mission pour pouvoir voir et suivre la formation )En approche de la base je prend le lead de l'attaque du parking Sud avec 2 autres JU 88. Première passe et razzia de 2 SC 500 en plein sur le parking garni d'avions. Dégagement par la droite et seconde passe en Tapis . Ca commence à tirer de partout . A la suite de mo dégagement par la droite , le leader annonce un cap 315. Je m'aligne dessus et en profitte pour fiare une denière passe sur la base avec mes 50Kg. On essaie de regrouper harcelé sans cesse par des ennemis qui font fumer mon moteur gauche et touche mes gouvernes. Bed m'accore la priorité d'atterro, mais je me vautre comme une m….e au milieu de la piste et en profite pour mourrir. Désolé pour les suivants……

Revendications:

*revendication 1 Parkind Sud écrasé sous les bombes *revendication 2

indicatif du pilote

Dispo: Toto (nombre et type d'appareils)

Position: 'Toto leader (composition du groupe Toto)' ou bien 'Toto 3 (leader nom du leader)'

Statut de fin de mission: RTB ou KIA ou ejecté (donner détails si nécessaire)

Récit: Le récit (en italique pour être plus digeste) peut être en plusieurs paragraphes mais ne doit pas utiliser d'émoticons. Si vous avez des commentaires (genre: “top mission”, “mission pourrie”, etc). C'est dans le forum que ça ce passe.

Revendications:

*revendication 1 *revendication 2 etc

Compte rendu officiel

  • 2pattes : un appareil détruit, Abattu par collision, ejecté a proximité de Prilouki.
  • Bed : Participe au bombardement, RTB
  • Easy : Ejecté a proximité de Nezhin.
  • Gnou : Abattu par l'ennemi, Ejecté au sud ouest de Prilouki
  • Lampatex : Participe au bombardement, RTB
  • Loul : Participe au bombardement, ecrasé sur la piste de Nezhin, KIA
  • Magik : participe au bombardement, RTB
  • Nyv : participe au bombardement, RTB
  • Peetch : un appareil détruit, détruit des dcas, RTB
  • Riri : un appareil détruit un appareil probable, RTB
  • Shane : Participe au bombardement, abattu par l'ennemi a proximité de Nezhin, KIA
  • Vicking : participe au bombardement, RTB
  • Warpig : Détruit des dcas et cibles au sol, Abattu par l'ennemi, KIA
  • Yankee : Participe au bombardement, s'ecrase au sol a Prilouki, KIA

Bilan

Le bilan de la mission du point de vue de la réussite des objectifs est un grand succès, 90% des appaeils russes stationnés sur la base de Prilouki ont étés réduits en cendres, ce qui calmera pour un temps leur esprit vindicatif vis a vis de nos convois qui s'echappent de la poche de Nezhin. Les hangars de la base ont également étés écrasés, on peut considerer la base de Prilouki comme inutilisable pour au minimum 15 jours ce qui est un vrai bol d'air pour nos troupes.

Au niveau de l'escadrille par contre, nos effectifs ont beaucoup souffert avec la perte de près d'un tiers des Ju88 et des deux tiers de nos chasseurs.

Nous déplorons de plus un prisonnier qui ne rentrera donc pas a la base en la personne de Gnou.

Promotions et médailles

2pattes


Est promu au grade de Hauptgefreiter et recoit la croix de fer de 2ème classe pour ses 2 appareils abattus. Gené par la faible visibilité nocturne, l'Hauptgefreiter 2pattes a tiré a bout portant un appariel ennemi, perdant un saumon d'aile lors del'explosion du russe. Obligé de s'ejecter en territoire ennemi, 2pattes a entrepris de rallier la poche de Nezhin en moins de 6 heures. Pari réussi, car il a effectivement rejoint ses camarades après un trajet au pas de course. 2pattes possedant des capacités de marathonien cachées, l'état major a décidé de l'inscrire aux prochains JO, ceux de berlin étant déjà passés il y a quelques années. En fait, il semblerait que ce petit malin ai réussi grace au port de la barbe a se faire passer pour un russe, après avoir détroussé un soldat rencontré en route pour le front. Il lui a fauché aussi son UAZ et c'est motorisé qu'il a franchi la distance. Un coup de culot payant, qui semble confirmer les dires a propos de sa gretchen… Ses camarades l'ont accueilli cela va sans dire a bras ouverts.

Bed

Pas de changements pour Bed qui fait partie de nos vétérans avec 10 missions a son actif et 4,5 victoires et 5 bombardements réussis.

Easy

Ses commandes gravements endommagées par l'ennemi, Easy a été contraint de s'ejecter a proximité de Nezhin. Pour sa première mission ce jeune Obergefreiter a été servi.

Gnou


Encore un autre de nos jeunes pilotes qui a été abattu par l'ennemi, une aile coupée il a été obligé de s'ejecter au sud ouest de Prilouki, hélas, il semblerait qu'il ai ét& capturé par les forces ennemies, alertées par les furieux combats qui ont eut lieu dans le secteur, Gnou n'a pas réussi a traverser les lignes ennemies et finira la guerre dans une mine de sel en sibérie. La médaille des blessés de guerre lui est attribuée et lui sera remise a sa famille.

Lampatex

Est promu au grade d'Unterfeldwebel.

Loul


Est proimu au grade de Hauptgefreiter a titre posthume, Loul après une mission parfaitement executée a été touché aux commandes et a un des moteurs de son appareil, il a preferé tenter de ramener son Ju88 sur la base de NEzhin plutot que de commander une ejection, toujours hasardeuse de nuit. Hélas, son appareil rendu difficilement controlable, a percuté trop violement la piste conduisant les membres d'equipage a un décès dasn un fracas de tole froissée. Le mitrailleur de queue est resté coincé dans les débris de l'avion et a pu être sauvé, moyennant l'amputation de ses jambes, ecrasées sous les débris de sa MG. Ce sera le seul rescapé de cet équipage.

Magik

Est promu au grade d'Unteroffizer.

Nyv


Est promu au grade d'Unteroffizer et recoit la croix de fer de 2ème classe pour ses 2 bombardements réussis.

Peetch

Est promu au grade de Hauptgefreiter et remporte sa première victoire contre l'ennemi.

Riri

Est promu au grade de Hauptgefreiter et remporte 1 victoire certaine et 1 victoire probable lors de sa première mission, bravo a lui.

Shane


Est promu au grade d'Hautgefreiter et recoit la croix de fer de 2ème classe a titre posthume. Après une mission sans histoires, Shane a été abattu a proximité de Nezhin, par des chasseurs ennemis, le combat faisait rage dans des conditions très délicates pour les bombardiers, il y a eut des pertes, Shane en faisait partie.

Vicking

Est promu au grade d'Unterfeldwebel.

Warpig


Héls c'est le coeur lourd qu'il me faut vous annoncer le décès du Leutnant Warpig, Vétéran aux 12 missions, comptant a son palmarès 13 Victoires et 3 bombardements réussis, tutilaire de la croix de fer de 2ème et 1ère classe, de la croix de allemande en or, et de la croix de chevalier. Warpig surnommé par ses camarades comme le chasseur de briques volantes, avait une réputation de poisse vis a vis des U2, qu'il avait récemment réussi a surmonter. Le Leutnant Warpig a été abattu par un vétéran soviétique lors d'une passe frontale en pleine nuit, il y avait une chance sur 1 million pour que cela arrive, et c'est sur lui que c'est tombé. Warpig sera cité parmi les plus grands pilotes ayant combattu dans notre escadrille aux cotés de feu Partizan, autre grand pilote vétéran décédé il y a peu de temps dans cette guerre éprouvante.

Yankee


Lorsque vos chefs donnent un ordre, c'est autant pour la survie de l'escadrille toute entière que pour votre survie, L'Hauptgefreiter Yankee aura payé de sa vie sa désobeissance, pour avoir voulu jouer au héros, il a tener une dernière passe seul sur la dca de Prilouki, Son appareil s'est ecrasé au sol lors de cette ultime passe. Son nom sera cité en exemple par les instructeurs, en esperant que cette triste experience serve au moins a sauver de ses futurs camarades.

Statistiques

4 morts parmi nos pilotes. 7 avions perdus. 1 prisonnier 1 appareil probable

Depuis le début de la campagne les statistiques de l'escadrille sont de: 58 morts parmi nos pilotes 127 missions de bombardiers effectués 147 victoires aériennes

Conclusion

Cette mission préventive, nous a couté cher, mais elle permettra probablement le sauvetage d'une grande partie des forces de la poche de Nezhin, par l'annihilation quasi totale de la base russe de Prilouki qui la soumettait a des bombardements incessants.

17Mai 1942.

Grace a l'intervention efficace des Ju88 lors de l'attaque de Prilouki, l'évacuation de la poche est sur le point de se terminer, les dernières forces se replieront d'ici peu. Ne laissant subsister de la poche que l'aérodrome de Nezhin et son personnel au sol, ses appareils tous plus délabrés les uns les autres, très peu de carburant dans ses reservoirs, les hangars dans un état pitoyables.

Plus de nouvelles dans la journée.

les_autruches_en_campagne/les_campagnes/kesselschlacht_von_nezhin/mission16.txt · Dernière modification: 2008/07/17 16:48 (édition externe)
chimeric.de = chi`s home Creative Commons License Valid CSS Driven by DokuWiki do yourself a favour and use a real browser - get firefox!! Recent changes RSS feed Valid XHTML 1.0